Déclaration du Président des Affaires Religieuses, Erbaş, à propos des massacres vécus à Gaza

Déclaration du Président des Affaires Religieuses, Erbaş, à propos des massacres vécus à Gaza

mardi 15 mai 2018

Aujourd’hui, Al-Quds, la ville antique de l’humanité, la patrie de la paix et la première qibla de l’Islam, est confronté à une occupation barbare. Une mentalité furieuse et dépourvue du sang-froid, qui ignore toute l’humanité et le droit international, fait preuve de barbarie afin de rendre al-Quds à une communauté envahissante. A la veille du mois sacré de Ramadan, des dizaines des personnes innocents, qui n’ont rien en main et en cœur que leur courage et leur foi, ont été massacrés brutalement devant les yeux de tout le monde.

Sans doute, aucun despotisme n’entravera l’avenir indépendant de la Palestine, de Gaza et de la Mosquée al-Aqsa. Aucune puissance cruelle ne pourra salir une ville dont l’environnement est rendu sacré par Allah. Tous les oppresseurs ont été la victime du feu qu’ils ont enflammé et l’histoire a témoigné la perte de tant d’oppresseurs et despotes. Quant à ceux qui tentent aujourd’hui de ruiner la prospérité, la paix, la sécurité et l’espoir à al-Quds, sont obligés de se noyer dans le chaos qu’ils ont causé.

Ce qui importe, c’est la position prise par les gens contre l’injustice et l’oppression. Al-Quds est une épreuve de conscience, de droit et de morale pour les Musulmans et l’humanité. La position prise par les gens lorsqu’on vise le pays des prophètes et qu’on viole le foyer sacré des Musulmans, représentera l’image de leurs consciences. Donc, ceux qui gardent le silence lorsqu’on abatte l’honneur d’al Quds, qu’on intervient cruellement la liberté de vivre, de croyance et de pensée des gens,  qu’on fait taire les appels de prière dans une ville bénie par la Révélation, seront condamnés auprès de la conscience de l’humanité, penauds devant l’histoire et l’avenir, et ignobles devant Seigneur des mondes.  

Il est devenu défini que ceux qui occupent la Palestine et al-Quds, qui conduit le monde à la guerre et au chaos, se balancent d’aucune des valeurs tels que la pitié, la conscience, la justice, les droits de l’homme. La seule solution dans ce cas est que l’oumma se réunisse et contrecarre cette cruauté et occupation. Car, c’est du désordre de l’oumma que les barbares qui, aujourd’hui,  massacrent les gens innocents à al-Quds, prennent courage. Donc, en tant que les Musulmans, consolidons notre fraternité de foi, et recherchons ensemble des chemins à surmonter les difficultés. Ne donnons pas l’opportunité aux zizanies nuisant à  notre solidarité et affaiblissant notre pouvoir. Ne permettons pas les oppresseurs qui ont l’intention de transformer notre géographie à une contrée de sang et de larmes.

En conclusion, je dois exprimer ouvertement qu’al-Quds est la capitale de la Palestine et il la demeurera éternellement. Notre Présidence des Affaires Religieuses et notre noble peuple seront toujours avec le peuple palestinien opprimé et continueront de lui assurer toute sorte de soutien.

A cette occasion, je souhaite que la bénédiction d’Allah soit sur nos frères et sœurs qui sont devenus martyres à Gaza. Je vous prie de réunir nos cœurs et nos prières au mois de Ramadan où la Terre comble de bénédiction d’Allah  pour la Palestine et je souhaite que mon Grand Seigneur ne nous prive pas de Sa grâce.