“Si une seule personne éprouve de l’affection pour l’Islam par notre biais, ce bienfait nous suffirait”

“Si une seule personne éprouve de l’affection pour l’Islam par notre biais, ce bienfait nous suffirait”

mardi 17 décembre 2019

Le Prof. Dr. Ali Erbaş, président des affaires de Diyanet qui a retrouvé les jeunes à Berlin a affirmé “Si une seule personne éprouve de l’affection pour l’Islam, ce bienfait nous suffirait” en indiquant qu’il est très important pour les musulmans de représenter l’Islam correctement.

“Bizim vesilemizle bir kişi İslam'a ısınırsa, bu sevap bize yeter”

“Bizim vesilemizle bir kişi İslam'a ısınırsa, bu sevap bize yeter”

“Bizim vesilemizle bir kişi İslam'a ısınırsa, bu sevap bize yeter”

“Bizim vesilemizle bir kişi İslam'a ısınırsa, bu sevap bize yeter”

“Bizim vesilemizle bir kişi İslam'a ısınırsa, bu sevap bize yeter”

“Bizim vesilemizle bir kişi İslam'a ısınırsa, bu sevap bize yeter”

“Bizim vesilemizle bir kişi İslam'a ısınırsa, bu sevap bize yeter”

“Bizim vesilemizle bir kişi İslam'a ısınırsa, bu sevap bize yeter”

“Bizim vesilemizle bir kişi İslam'a ısınırsa, bu sevap bize yeter”

“Bizim vesilemizle bir kişi İslam'a ısınırsa, bu sevap bize yeter”

“Bizim vesilemizle bir kişi İslam'a ısınırsa, bu sevap bize yeter”

Le président des affaires de Diyanet Prof. Dr. Ali Erbaş, a retrouvé les jeunes dans la capitale de l’Allemagne à Berlin ; où il s’est rendu pour une serie de programmes.

Le président des affaires de Diyanet Erbaş qui a pris la parole dans le cadre du programme organisé dans la mosquée des martyrs turcs de Berlin a affirmé en disant que pour un individu, le plus important des ressources du monde concerne le fait d’être musulman. Quelle est cette ressource, il s’agit du Kur’an. Quelle est cette ressource, il s’agit du fait d’avoir connu notre Prophète. Quelle est cette ressource, il s’agit d’avoir en sa possession le Kur’an al Kerim envoyé pour mener les individus depuis l’obscurité/l’ignorance vers la voie de l’illumination.”

Le president Erbaş en rappelant que dans les premiers versets révélés du Kur’an al Kerim il est question du crayon, de la création, du fait qu’Allah est celui qui enseigne à l’individu ce qu’il ne connaît pas, “nous comprenons de ces versets le message selon lequel, les enfants de cette civilisation ne peuvent abandonnés le livre et le crayon de leurs mains. Lors des siècles où nous avions préservé le livre et le crayon à la main, nous avons grimpé au plus haut, nous nous sommes développés. Nous avons été le guide pour l’ensemble du monde.”

Le président Erbaş qui a raconté les travaux que mène la fondation de Diyanet de Turquie avec le slogan “jusqu’à ce que la bonté soit le vainqueur dans l’ensemble du monde” a précisé qu’il y a eu 98 mille sacrifices qui ont été envoyés cette année depuis l’Allemagne dans le cadre de l’organisation d’égorgement de sacrifice par procuration et a affirmé les propos suivants “je félicite l’Allemagne. Cette année il y’a eu 98 mille sacrifices de l’Allemagne. Nous avons fait parvenir à 149 pays vos donations qui nous ont été confiées. Que signifie cela. Cela signifie transmettre à 149 pays l’affection de notre nation, présenter notre drapeau. Nous avons transmis à 149 pays la grandeur de notre nation.

''Il faut exploiter la science dans la voie d’Allah et au profit des individus''

Le président Erbaş qui a évoqué l’importance de la science a parlé ainsi : ''la connaissance se répand en la partageant. Pourquoi souhaitons-nous que nos enfants reçoivent une éducation? Pour qu’ils deviennent utiles. L’ignorance amène le vice, tandis que la connaissance le bien. Il faut exploiter la connaissance dans la voie d’Allah au profit des individus. Le plus vertueux des individus est celui qui est le plus utile pour l’humanité. La connaissance doit être exploitée au profit des individus. La connaissance qui consiste à inventer la bombe atomique et à l’utiliser dans un pays et causer la mort d’une centaine de personnes innocentes est une connaissance dangereuse.”   

Le président Erbaş, en précisant que la connaissance et la technologie se développent rapidement a indiqué “il est utile d’avoir recours aux armements pour une nation qui perçoit des attaques de l’extérieur en vue de se défendre, de protéger sa chasteté, sa nation , son drapeau et son honneur. Et pour quelle raison sont utilisés ces armements? Ils sont utilisés pour l’invasion. Ils sont vendus aux groupes terroristes. Cela est le plus grand des vices observés lors du 20. et 21. siècle. Malheureusement nous vivons ce mal.”    

Le président Erbaş qui a indiqué l’importance pour les musulmans de représenter l’Islam de manière delicate a fait l’évaluation suivante : “Sur ces terres, la vie est menée avec les non musulmans. Il existe deux responsabilités. La première est la responsabilité vis-à-vis de notre propre personne, la deuxième concernant la responsabilité liée à notre religion. Si une personne s’éloigne de l’Islam en raison de nous, nous ne pouvons endosser ce péché. Si une personne ressent de l’affection pour l’Islam par notre intermédiaire, ce bienfait nous suffirait”.

Le président Erbaş qui a rappelé le hadith : “un musulman est celui qui assure la sécurité par ses mains/ses actions et sa langue/ses paroles” et a continué ainsi “Lorsqu’il parle, il dit la vérité. Lorsqu’un bien lui est confié, il n’effectue pas de trahison à l’égard de ce bien. Lorsqu’il effectue une promesse, il l’accomplit. Ceux-ci sont les caractéristiques, les particularités nécessaires que doivent posséder les membres d’une communauté idéale.”

Au programme ont été présents le conseiller des affaires de la religion des affaires de Diyanet de Berlin, Kazım Türkmen et un nombre important de compatriotes turcs.