Message du Président des Affaires religieuses, Erbaş, pour le 7 avril, la Journée mondiale de la santé

Message du Président des Affaires religieuses, Erbaş, pour le 7 avril, la Journée mondiale de la santé

mercredi 8 avril 2020

Dans un contexte moyen où nous luttons avec l'épidémie de Covid 19, qui se propage dans le monde entier et menace également notre pays, nous réalisons de plus près que la santé est une bénédiction et la propreté qui est l'ordre de notre religion est une responsabilité si importante.

En fait, notre bien-aimé Prophète (sws) attire d’une part notre attention avec son hadith charif « La propreté est la moitié de la foi » (Muslim, Taharat, 1), d’autre part, souligne que la santé est l'une des offres divines que les êtres humains gâchent en ne connaissant pas la valeur et sur lesquelles ils sont souvent trompés (Boukhârî, Riqâq, 1). Cependant, si la maladie est causée par une raison quelconque, en ordonnant « Ô serviteurs d'Allah, soyez traités. Parce qu'Allah a créé un remède et un traitement pour chaque maladie qu'Il a créée… » (Abu Dâwûd, Médicine, 1), Il déclare laconiquement l'importance du traitement. Ceci révèle clairement que l’homme est obligé de rechercher la guérison, d'être traité, de prendre toutes sortes de mesures et de faire des efforts pour vivre sainement, en utilisant son esprit, ses connaissances et son expérience.

De même, notre religion suprême, l'Islam, qui vise à ce que l'individu et la société vivent en paix et en sécurité, interdit toute substance et tout comportement qui mettent en danger la santé. Pour cette raison, il est indispensable d'être plus sensible aux habitudes nocives et de prendre les mesures nécessaires pour protéger la santé en ces jours où nous pensons que la santé est le plus grand trésor.

Avec ces sentiments et ces pensées, je félicite le « 7 avril, la Journée mondiale de la santé » de toute la communauté de la santé et j'espère que cette journée significative sera une base pour être sensible sur le sujet de l'approche à la santé et sera une prise de conscience efficace.

En particulier, j'exprime ma gratitude à nos professionnels de la santé qui servent jour et nuit avec une grande dévotion face à l'épidémie que nous vivons, et je supplie que leurs efforts et leurs zèles soient acceptés comme des charités continues devant Allah Tout-Puissant et qu’ils bénéficient des grandes grâces divines.

Prof. Dr. Ali ERBAŞ

Président des Affaires religieuses