Message du mois de Ramadan du Président des Affaires religieuses, Erbaş

Message du mois de Ramadan du Président des Affaires religieuses, Erbaş

vendredi 24 avril 2020

Nous sommes ravis d'avoir atteint au mois de Ramadan qui est la saison de la miséricorde, des bénédictions, du pardon, de la purification et de la paix. Après la prière tarawih que nous exécuterons ce soir, nous entrerons dans le mois de Ramadan avec le premier jeûne que nous tiendrons demain.

Le mois de Ramadan est un milieu spirituel où les vents de paix, de fraternité et de bien-être se propagent vague par vague et une grande bénédiction qu’Allah Tout-Puissant nous a accordés. Parce que ce moment sacré est une occasion unique de se tourner vers notre essence et notre création pour apaiser nos âmes fatiguées, donner un épanouissement à nos cœurs accablants, rendre compte de nos vies dans l'axe de la foi, de la servitude et de la bonne moralité.

Le climat de jeûne qui intègre notre culte à une bonne moralité et nos relations avec sincérité et affection, est un moyen important au nom de faire un nouveau commencement pour une vie qui nous amènera au bonheur dans le monde et à l’au-delà.

De l’autre côté, en tant que les Musulmans, ces jours-là où nous attendions rencontrer avec une grande excitation le sultan des onze mois, nous sommes tristes et désolés. Malheureusement, en raison de l'épidémie de coronavirus, cette année nous ne traiterons cet invité sacré que chez nous. Cette année, nous ressentirons et vivrons l'abondance de Sahur, la joie d’iftar, l'enthousiasme de tarawih, la paix de muqabala, et les nombreuses beautés uniques qui rendent le Ramadan significatif et inoubliable dans nos maisons qui seront comme des lieux de culte et de prière. À ce point, je dois exprimer que nous croyons sincèrement en nouvelle divine promise par notre Seigneur dans la sourate al-Inchirah selon laquelle la délivrance viendra après chaque difficulté. Nous savons avec la conscience, la dignité et la noblesse qui sont des qualités convenant à un croyant, que ces difficultés que nous vivons sont une épreuve de la vie mondiale temporaire.

Pour cette raison, nous prendrons toutes les mesures nécessaires qui nous incombent de notre responsabilité concernant le processus sensible que nous connaissons. Dans ces moments difficiles, après avoir pris les mesures nécessaires avec patience, volonté et détermination, nous embrassons la valeur de résignation et nous soumettons à la volonté divine. Nous nous réfugions à notre Seigneur avec la prière qui est la fondation la plus solide, le plus grand abri et la cure la plus efficace du croyant. Nous surmonterons ces jours difficiles avec l’orientation du Coran qui est le centre de l’espoir et de l’horizon, et de notre bien-aimé Prophète (swl) qui a toujours donné de l’espoir à l’humanité, sans devenir pessimiste, craintif et anxieux, sans perdre notre espoir et notre résistance.

 

À cet égard, supplions le Dieu vénérable pour que l’humanité se débarrasse de cette calamité le plutôt possible, en prenant le Ramadan-i Charif comme un moyen et avec nos prières intimes et sincères. En ce mois de bilan où nous nous tournons vers notre essence et trouvons l'occasion de revoir toute notre vie avec le Coran, revoyons notre objectif de création, nos responsabilités envers nous-mêmes, notre Seigneur, notre environnement et toutes les créatures.

Créons une conscience musulmane en réfléchissant sur le sens profond de notre Livre vénérable comme nous le lisons. Intégrons nos jeûnes à des paroles, des actions et des attitudes conformes à l’approbation de notre Seigneur. Surtout, ces jours pendant lesquels la bénédiction de la santé gagne du sens et de l’importance, en comprenant le fait scientifique selon lequel le culte du jeûne protège et renforce notre système immunitaire, protégeons cette confiance qu’Allah Tout-Puissant nous offre, en abandonnant toutes les habitudes néfastes, en particulier le tabagisme, qui constituent une menace pour notre santé.

Laissons de beaux souvenirs dans les mémoires de nos enfants en les incluant à toutes les beautés du Ramadan avec une atmosphère d'excitation et d'enthousiasme. Faisons réunir la création bénigne des enfants au climat spirituel du mois de Ramadan de sorte qu’ils ressentent de plus proche le Créateur, le monde et les autres cultes, premièrement le jeûne.

Transformons la solidarité et la coopération qui sont l'une des conditions les plus importantes que notre religion exige de nous et l'une des belles mœurs auxquelles notre nation fait vivre jusqu'à présent, en une mobilisation en ce mois fertile, où se manifestent beaucoup de bonté et de beauté.

Avec ces émotions et ces pensées je supplie de mon Dieu vénérable que le mois de Ramadan qui est le climat de miséricorde et de fertilité qui illumine nos cœurs, apporte de la paix à nos cœurs, l'abondance à nos foyers, la bonté à notre famille, notre pays et au monde musulman et il soit le moyen pour la paix et le salut pour la terre, pour la paix et la bienveillance de toute l’humanité.

 

Prof.Dr. Ali Erbaş

Président des Affaires religieuses