Message de l’Aïd el-Fitr du Président des Affaires Religieuses Erbaş

Message de l’Aïd el-Fitr du Président des Affaires Religieuses Erbaş

dimanche 24 mai 2020

Qu'il y ait des louanges éternelles à notre Seigneur tout-puissant, qui nous a amenés à la joie de la fête après le climat de miséricorde et d'abondance au mois du Ramadan. Bénédictions et salutations à notre Prophète bien-aimé, qui nous a lancé l'appel à la paix, à la fraternité et à la solidarité de l'islam.

Mes Chers Frères;

Les fêtes, sont les cadeaux divins qui nous réunissent avec la même intention et le même but dans la conscience de devenir une communauté. Ces fetes qui harmonie nos croyances, notre culte et notre culture dans une atmosphère paisible; ce sont sont des délais exceptionnel qui rafraîchissent notre conscience d'être musulman et de rester musulman, qui nous rappele notre consicience d'être unité et qui nous donne une continuité dans la scène de l'histoire.

Les fêtes,C'est une immense scène d'unité dans laquelle le décret divin de notre Seigneur "Les croyants, ne peuvent être que des frères" se manifeste le plus clairement dans tous les segments de la société.

Maintenant, d'une part, en portant que la tristesse de laisser à la saison de la miséricorde et du pardon le mois de Ramadan derrière et d'autre part, nous sommes dans l'excitation et la joie d'atteindre la fête du climat d'amitié et de fraternité. Nous vivons la paix et l'abondance d'un mois que nous passons avec adoration et bontés pour notre cœur et notre vie. Nous réalisons la fête d'une saison heureuse avec les meilleurs exemples d'entraide et de partage.

Nous savons que les fêtes trouvent leur véritable sens lorsqu'elles vivent ensemble. Pour cela, nous souhaitons bonne fête avec nos proches par téléphone et les opportunités de communication en ces jours que nous devons passer dans nos maisons. Saluons et  réconcilions  en particulier à nos mères et nos pères, nos aînés nos parents et nos proches. Aidons aux orphelins, étranges, opprimés, nécessiteux, pour profiter de la joie de la fête. En particulier, faisons vivre à nos enfants l'excitation de fête dans nos maisons.

Mes Chers Frères;

Un autre point important en ces jours où nous réalisons l'atmosphère heureux d'un temps bienheureux;

C'est de continuer avec la même résolution et la même détermination comme la conscience du servitude, la conscience culte, le sens de responsabilité, la morale de la miséricorde, l'entraide, la solidarité, le partage et le fait à côté de ceux qui sont les orphelins que nous avons rééquipés à l'occasion du Ramadan. C'est pour apporter l'abondance du Ramadan et la beauté de fête à toute une vie. Car nous en avons plus que jamais besoin.

Parce qu'aujourd'hui notre monde traverse un processus douloureux et incertain provoqué par un virus qui provoque la mort de centaines de milliers de personnes et affecte profondément des millions de personnes.

Dans ce contexte, il est un fait que l'humanité à l'échelle mondiale éprouve de l'anxiété, du désespoir, de l'impuissance  et de la faible estime de soi.Par conséquent, en prenant toutes les précautions nécessaires, nous devons continuer à lutter avec persévérance et espoir, patience et courage, confiance et prière et nous devons aussi  guider l'humanité dans ce sens.

Parce que nous savons que notre nation sainte a surmonté de nombreuses épreuves telles que la guerre, les catastrophes naturelles, les maladies épidémiques et les problèmes économiques du passé au présent avec l'esprit d'unité, d'ensemble et de solidarité.En fait, dans ce processus difficile, l'attitude admirable de notre état et de notre nation le montre. Je dois souligner que cette noble attitude de notre nation du savoir de valeur accroît notre espoir de jours heureux avec la permission et la grâce d'Allah.

Avec ces pensées, Je félicite la sainte fête du Ramadan de notre cher nation et du monde islamique tout entier; j’invoque Allah Tout-Puissant que cette fête soit déterminante pour le salut des musulmans et de toute l'humanité.