Message du Président des Affaires Religieuses Erbaş pour la nuit de Baraat

Message du Président des Affaires Religieuses Erbaş pour la nuit de Baraat

lundi 29 mars 2021

Chers frères et sœurs,

Ce soir nous ferons revivre inchallah la nuit de Baraat qui est l’une des périodes fertiles des trois mois de miséricorde. Nous remercions infiniment Allah le Tout-Puissant qui nous a de nouveau amenés à cette nuit.

Baraat est la bonne nouvelle du salut. C’est jouir du pardon par la grâce d'Allah en abandonnant les erreurs et les péchés avec la conscience de la servitude. C'est se réfugier en Allah le Tout-Puissant contre tout ce qui pollue l'esprit et le cœur et détourne la vie de sa signification et de son but. C'est être à l'écart de tous les désirs et comportements qui ne sont pas conformes à Son consentement. C’est vivre avec la conscience de l'existence d'Allah le Tout-Puissant qui sait, voit et entend tout, et avec la conscience de responsabilité envers Lui.

La nuit de Baraat est le signe avant-coureur du mois de Ramadan et elle nous rappelle nos responsabilités. Elle souligne la gloire de la purification à une époque où des sentiments tels que l'égoïsme, l'arrogance, l'envie et l'avidité entourent la vie, et où les valeurs humaines et les vertus morales sont rudoyées. Elle invite l'homme à rencontrer les vérités qui l’emmène de l'esclavage à la noblesse et à la liberté, de l'ignorance à la connaissance et la sagesse.

En faisant de cette nuit une occasion, embellissons nos vies avec de bonnes œuvres qui nous exalterons et élèveront. Car, la conscience des bonnes œuvres est un bouclier solide qui nous protège de toutes sortes de mauvais sentiments et de mauvaises pensées. Dans ce contexte, notre Seigneur dit dans le Coran « Quant à ceux qui ont cru et fait de bonnes œuvres, Il (Allah) leur accordera leurs pleines récompenses et y ajoutera le surcroît de Sa grâce. », (an-Nisa, 4/173), et ainsi Il rappelle la valeur et l'importance d'un bon comportement pour Lui.

Faisons de cette nuit qui est la nuit du pardon et de la rémission, une nuit de salut et de résurrection où nous serons purifiés de nos péchés par nos repentirs sincères et nous verdirons notre espérance avec nos prières. Supplions le pardon et la rémission de notre Seigneur avec la prière suivante que notre bien-aimé Prophète nous a enseigné : « Mon Allah ! Je cherche refuge de Ton châtiment à Ton pardon,  de Ton colère à Ton consentement… »

Efforçons-nous de construire une vie et un monde meilleurs avec une approche globale axée sur la richesse, le respect et le bon sens, sous le guide des principes vitaux de notre sublime religion, l'Islam.

Avec ces sentiments et ces pensées, je félicite la nuit de Baraat de notre nation et du monde islamique, en particulier de notre nation bien-aimée. Je souhaite que notre nation soit libérée de toutes sortes de troubles, soucis, malheurs et maladies ; je prie Allah le Tout-Puissant de pouvoir entrer dans le mois de Ramadan libre de nos fardeaux de péché et d'être parmi ceux qui reçoivent la permission de salut au jour du jugement.

                                

Prof. Dr. Ali ERBAŞ

Président des Affaires religieuses