Le Président des Affaires religieuses Erbaş était l'invité de la Diyanet TV pour le premier sahur

Le Président des Affaires religieuses Erbaş était l'invité de la Diyanet TV pour le premier sahur

jeudi 15 avril 2021

Le Président des Affaires religieuses Erbaş était l'invité de la Diyanet TV pour le premier sahur, et « En tant que Présidence des Affaires religieuses, nous avons fait un très bon travail. Nous avons préparé un tafsîr thématique en 5 volumes. En tant que Publications de Diyanet, nous le publierons sous le titre « Le Tafsir thématique du Coran ». », a-t-il dit.

Diyanet İşleri Başkanı Erbaş, ilk sahurda Diyanet TV’ye konuk oldu

Diyanet İşleri Başkanı Erbaş, ilk sahurda Diyanet TV’ye konuk oldu

Diyanet İşleri Başkanı Erbaş, ilk sahurda Diyanet TV’ye konuk oldu

Diyanet İşleri Başkanı Erbaş, ilk sahurda Diyanet TV’ye konuk oldu

Diyanet İşleri Başkanı Erbaş, ilk sahurda Diyanet TV’ye konuk oldu

Diyanet İşleri Başkanı Erbaş, ilk sahurda Diyanet TV’ye konuk oldu

Diyanet İşleri Başkanı Erbaş, ilk sahurda Diyanet TV’ye konuk oldu

Le Président des Affaires religieuses, Prof. Dr. Ali Erbaş était l'invité de la Diyanet TV pour le programme en direct du premier sahur du mois du Ramadan qui est la saison de miséricorde et de pardon.

Le Président des Affaires religieuses, Erbaş, a participé au programme ‘Temps d’abondance’, diffusé en direct depuis la place Sultanahmet d'Istanbul, et, remerciant Allah d'avoir atteint le mois du Ramadan, il a déclaré : « La chaleur que le mois de Ramadan crée dans nos cœurs continuera augmenter inchallah pendant un mois. Nous espérons que la pandémie diminuera et disparaîtra le plus rapidement possible grâce à nos prières, notre confiance et nos précautions. »

Le Président Erbaş a indiqué que les adorations étaient un moyen de salut, et il a noté que la prière, le jeûne, la zakat et le pèlerinage venaient en tête de la liste des adorations.

Le Président Erbaş a souligné l'importance pour les musulmans de rendre compte de leur vie, et il a continué comme suit :

« Nous devons tenir compte de nous-mêmes avant de rendre compte. Car, lorsqu’il est dit « Lit ton livre », mentionné dans la sourate al-Isra, le livre mentionné ici est le livre des actes. Lorsque notre livre des actes nous sera présenté, lorsque la balance sera mise en place, lorsque le moment de rendre le compte viendra, on nous dira « Lit ton livre ». Nous verrons dans notre livre ce que nous avons fait, ce que nous n'avons pas fait, ce que nous n'avons pas fait bien que nous puissions faire. Permettez-moi de donner un exemple, nous devions prier, mais nous ne l'avons pas fait. Nous devions jeûner, mais nous ne l'avons pas fait. Tous cela nous seront présentés. Par conséquent, nous devons être prêts pour cela. Nous devons être prêts pour ce jour. Ces jours de jeûne nécessitent plus de faire la comptabilité. Le Ramadan est le mois de la comptabilité. Le Ramadan est le mois de contrôle. Le Ramadan est le mois de l’adoration. C’est le mois du Coran. Ce sont quelques-unes des raisons les plus importantes pour lesquelles nous l’appelons le sultan des onze mois. »

« Plus le monde s'éloigne de l'Islam, plus l'équilibre du monde sera rompue »

Le Président Erbaş a affirmé que l'équilibre du monde se détériorait de jour en jour, et il a continué comme suit :

« Cela peut apparaître très prétentieux pour certaines personnes, mais je voudrais surtout exprimer ces paroles. Plus le monde s'éloigne de l'Islam, plus l'équilibre du monde sera rompu. Car, l’Islam est une religion d'équilibre. Dieu le Tout-Puissant a envoyé l'Islam pour maintenir l'équilibre du monde à travers tous les prophètes. Allah Ta’ala a créé la nourriture de toutes les créatures sur terre, non seulement des êtres humains, mais aussi de tous les êtres et tous les vivants. Notre Prophète avait dit : ‘Aucun être vivant ne peut mourir sans manger la nourriture créée pour lui’. Alors, pourquoi il existe tant de faim, tant de pauvreté, de misère ? C’est parce que la justice n'est pas appliquée. Allah commande la justice, bienfaisance, préserver les parents. Si vous limitez les proches seulement aux liens de sang, c'est la priorité, mais après cela, c'est prendre soin des pauvres et des nécessiteux où qu'ils soient dans le monde. Ce sont les principes de l'Islam qui maintiennent le monde en équilibre. Si nous respectons ces principes, le monde sera en équilibre. Il n'y aura pas un tel écart entre les gens. »

« Notre guide est le Coran »

Le Président Erbaş a fait rappeler que cette année le Conseil suprême des affaires religieuses avait fixé comme le montant de la fitra 28 livres turques, et il a noté que ce montant était la limite la plus basse.

Le Président Erbaş a expliqué, en donnant des exemples tirés des versets, que le Coran était envoyé pendant le mois du Ramadan, et il a continué comme suit : « Nous comprenons des saints versets que le Coran est un guide. Alors, nous devons utiliser ce guide à chaque instant de notre vie. Notre guide est le Coran. Pourquoi avons-nous été créés, pourquoi avons-nous foi, quelles sont nos responsabilités envers notre Seigneur ? Le Coran est le guide pour la croyance, l’adoration, les principes de moralité. »

« La comptabilité la plus importante est une vie testée par le Coran »

Le Président Erbaş a souligné qu’il fallait faire du Ramadan une opportunité d'apprendre et de comprendre le Coran, et il a parlé comme suit : « S'il y a des musulmans qui ne savent pas lire le Coran, s'il vous plaît apprenons à le lire ce mois du Ramadan. Faisons de ce Ramadan le mois du Coran. Que nos frères qui ne savent pas le lire, l’apprennent, le lisent beaucoup et essaient de le comprendre. Bien sûr, quel est le but final ? C’est une vie coranique, vivre conformément au Coran. Faisons un compte rendu en ce qui concerne la conformité ou non de nos actions et nos comportements au Coran. La comptabilité la plus importante est une vie testée par le Coran. Nous devons également rendre compte si nos vies sont conformes au Coran ou non. »

« Notre œuvre ‘Le Tafsir thématique du Coran’ est en cours d'impression »

Le Président Erbaş a déclaré qu’en tant la Présidence des Affaires religieuses, elle préparait un tafsir thématique en 5 volumes, et « Il sera publié inchallah dans les mois à venir. Ceci sera un cadeau à notre nation. En tant que Publications de Diyanet, nous avons fait un très bon travail qui est le travail de plus d'une centaine d’érudits. Nous le publierons sous le titre ‘Le Tafsir thématique du Coran’ et il est actuellement en cours d'impression. Tous les versets sur le sujet intéressé sont énumérés dans le Coran et on peut ainsi trouver le tafsir de ces versets. », a-t-il dit.

Le Président Erbaş a indiqué qu'ils avaient défini le thème du mois du Ramadan comme le  «Ramadan, le mois de la guérison », et il a continué comme suit : « Nous déterminons un thème pendant le mois du Ramadan. Nous partageons ce thème de manière intensive avec notre nation pendant le Ramadan dans nos activités à la fois à l'intérieur et à l'extérieur de la mosquée. Cette année, nous avons choisi le ‘Ramadan, le mois de la guérison’. Pourquoi, parce que la maladie continue. Nous demandons de notre Seigneur la guérison pour tous nos patients. Il y a une guérison que le mois du Ramadan fournit, surtout avec le jeûne. Il y a une guérison qu’il fournit avec la zakat. Chacun d'eux contient séparément une guérison au corps et à l'âme du croyant. En considérant cela, nous avons voulu mettre cette question au centre.

« Le croyant doit être du bon côté »

Le Président Erbaş a marqué que la lutte entre la vérité et l’erreur continuerait jusqu'au Jour du Jugement, et il a parlé comme suit : « Le Coran encourage le croyant à commander le bien et à éliminer le mal. L'endroit où se trouve le croyant est important. Le croyant doit être du bon côté. S'il est croyant, s'il a foi, cela signifie qu'il est du bon côté. Mais parfois, le Satan s'approche du croyant et essaie de le déplacer de là vers le côté erroné. Là, le croyant sera vigilant et se tiendra sur le bon côté. ‘Et dis : La Vérité est venue et l’Erreur a disparu.’ Pour que l’erreur périsse, la vérité doit être gardée et exaltée. Il est nécessaire de garder la vérité vivante pour éliminer l’erreur. S'il se forme une faiblesse à cet égard, s'il se forme une paresse et une faiblesse chez ceux qui sont sur le bon côté, alors l’erreur s’agrandira. Il ne faut pas donner une opportunité à ceci. »

« Nous apportons la bonté »

Le Président Erbaş a indiqué que la générosité était l'une des qualités les plus importantes des croyants, et il a continué comme suit :

« En tant que la Fondation religieuse de Turquie, nous sommes organisés dans toutes nos provinces, tous nos districts à travers le pays. Nous sommes actuellement organisés dans nos 81 bureaux provinciaux de muftiate et 922 bureaux de district de muftiate. Par conséquent, nous avons 1003 succursales. Bien sûr, il n'y a aucun point dans le pays que nous ne pouvons atteindre. Alhamdulillah, nous avons atteint 149 pays à l'étranger. Savez-vous ce que cela signifie ? C’est apporter la générosité de cette nation à 149 pays. Nous apportons le nom et la réputation de notre nation. Pendant le Ramadan de cette année, outre les activités que nous faisons dans chaque province et district de notre pays, nos collègues distribuent des colis du Ramadan aux pauvres et aux nécessiteux dans 75 pays à travers le monde. Nous apportons la bonté. »