Le Président des Affaires Religieuses  Erbaş a prononcé un sermon à la mosquée Uzun Mehmet à Zonguldak

Le Président des Affaires Religieuses  Erbaş a prononcé un sermon à la mosquée Uzun Mehmet à Zonguldak

samedi 5 juin 2021

Le Président des Affaires Religieuses, le Prof. Dr. Ali Erbaş a prononcé un sermon à la mosquée Uzun Mehmet à Zonguldak qui a été inaugurée par le Président de la République Recep Tayyip Erdoğan, et ensuite il a dirigé la prière du vendredi

Diyanet İşleri Başkanı Erbaş, Zonguldak Uzun Mehmet Camii’nde hutbe irad etti

Diyanet İşleri Başkanı Erbaş, Zonguldak Uzun Mehmet Camii’nde hutbe irad etti

Diyanet İşleri Başkanı Erbaş, Zonguldak Uzun Mehmet Camii’nde hutbe irad etti

Diyanet İşleri Başkanı Erbaş, Zonguldak Uzun Mehmet Camii’nde hutbe irad etti

Diyanet İşleri Başkanı Erbaş, Zonguldak Uzun Mehmet Camii’nde hutbe irad etti

Diyanet İşleri Başkanı Erbaş, Zonguldak Uzun Mehmet Camii’nde hutbe irad etti

Diyanet İşleri Başkanı Erbaş, Zonguldak Uzun Mehmet Camii’nde hutbe irad etti

Diyanet İşleri Başkanı Erbaş, Zonguldak Uzun Mehmet Camii’nde hutbe irad etti

Diyanet İşleri Başkanı Erbaş, Zonguldak Uzun Mehmet Camii’nde hutbe irad etti

Diyanet İşleri Başkanı Erbaş, Zonguldak Uzun Mehmet Camii’nde hutbe irad etti

Diyanet İşleri Başkanı Erbaş, Zonguldak Uzun Mehmet Camii’nde hutbe irad etti

Diyanet İşleri Başkanı Erbaş, Zonguldak Uzun Mehmet Camii’nde hutbe irad etti

Honorables Musulmans !

Du fait que c’est la Journée mondiale sans tabac, depuis le début de cette semaine, nous prononçons des sermons appelant notre nation à lutter contre le tabagisme dans toutes nos mosquées à travers la Turquie.

Mes chers frères !

Notre religion suprême, l’Islam, a ordonné la protection de la vie, des biens, de la raison, de la religion et de la descendance. Il a également interdit tout ce qui nuit à ces cinq choses, appelées les cinq nécessités, al-darurat al-khamsa. Pour une vie saine et paisible, les choses utiles et propres sont halal, et les choses nocives et sales sont interdites. Les habitudes nocives qui détruisent la raison et le corps d’une personne y sont incluses également. Car, les habitudes nocives qui menacent la santé humaine et nuisent à sa spiritualité, ne gaspillent pas seulement les vies confiées aux êtres humains par notre Seigneur, mais également les biens et les richesses qui devraient être dépensés en charité.

Chers croyants !

Aujourd’hui, le tabagisme est l’une des habitudes les plus nocives qui entoure l’humanité. La route vers la drogue commence par la cigarette. La cigarette qui contient de nombreuses substances nocives, détruisent lentement le corps. Le fumeur prépare en fait sa fin de sa propre main, met en danger la santé de son entourage, notamment sa santé et celle de sa famille en empoisonnant l’air que nous respirons. Il est triste que plus de cent mille personnes dans notre pays meurent chaque année de maladies liées au tabagisme. Quelle maladie, quel événement, quelle catastrophe, quelle attaque tue plus de cent mille personnes en un an ? Mise à part la cigarette ? Alors que prendre une seule vie est haram, ne serait-ce pas donc haram de causer la mort de centaines de milliers d’âmes ?

En fait, notre Seigneur le Tout-Puissant déclare ce qui suit au verset 157 de la sourate al-A’raf :

« Le Prophète leur rend licites les bonnes choses, leur interdit les mauvaises ». Le fait que la cigarette est une chose sale, nocive et mauvaise est un consensus avec l’accord de presque tout le monde.

En outre, Allah Ta’ala a également dit : « Ne vous jetez pas par vos propres mains dans la destruction. ». Il interdit ainsi à l'homme de se faire du mal de ses propres mains.

Chers musulmans !

De nombreuses études réalisées ces dernières années ont scientifiquement révélé que le tabagisme a de nombreux effets nocifs sur la santé humaine. Compte tenu des dommages qu’il cause à la fois au fumeur et à l’environnement, il est clair que fumer signifie violer les limites fixées par Allah. Par conséquent, il n’est pas juste pour un musulman de fumer des cigarettes qui contiennent de nombreux méfaits.

De l’autre côté, disperser nos biens et les dépenser de manière irresponsable est du gaspillage. En disant « Mangez et buvez ; et ne commettez pas d’excès, car Allah n’aime pas ceux qui commettent des excès. », Allah le Tout-Puissant nous a ordonné de nous comporter avec modération, de connaître la valeur des bénédictions et d’éviter le gaspillage. Tandis que jeter un morceau de pain à la poubelle est haram, ne serait-ce pas donc haram de causer le plus grand gaspillage en brûlant la nourriture de ses enfants et en nuisant à leur santé et en polluant l’air ?

Chers croyants !

Notre Prophète bien-aimé (saw) a dit : « La plupart des gens se trompent sur deux bénédictions. L’une d’elles est la santé, l’autre le temps libre ».

Apprécions donc la valeur d’une haleine saine et un corps sain. Continuons notre sensibilité accrue pendant la pandémie pour le tabagisme et les autres habitudes nocives. Luttons ensemble contre le tabac qui est la plus grande épidémie, le virus le plus cruel, dont la propagation est la plus rapide, et qui est le plus mortel de l’histoire du monde

Luttons en tant que nation pour que nos enfants et nos jeunes ne tombent pas dans de tels pièges. Travaillons ensemble pour élever des générations saines, paisibles et heureuses.

Chers frères !

Aujourd’hui, en tant que nation, en particulier en tant que peuple de Zonguldak, nous sommes dans une grande joie et excitation. Al-hamdu lillah ! Nous remercions notre Seigneur dans la mosquée Uzun Mehmet dont la construction a été achevée avec la grâce et la bienveillance d’Allah et les efforts des croyants. Nous nous alignons ensemble dans cette grande mosquée et expérimentons la paix de l’adoration avec admiration.

Chers frères !

Nos mosquées qui sont le symbole du tawhid et de l’unité, sont le cœur de nos villes et le centre de nos vies, l’abri le plus paisible et le plus sûr de notre nation bien-aimée et de notre oumma. Nos mosquées sont un signe de notre servitude envers Allah le Tout-Puissant, notre esprit d’unité et de solidarité, et notre imagination de civilisation. Nos mosquées sont le centre de bonne foi et du bon sens. Nos mosquées sont l’endroit du bon cœur, l’endroit pour purifier nos âmes de toutes sortes de mauvais sentiments et de pensées. Nos mosquées sont l’adresse du bon goût, l’adresse des chefs-d’œuvre de l’art islamique. Nos mosquées sont aussi des sources de connaissance et de sagesse qui conduiront les croyants au bonheur dans ce monde et dans l’au-delà. Ce sont les écoles de sagesse dans lesquelles l’amour d’Allah et du Prophète et les bonnes mœurs sont inculqués dans le cerveau et le cœur de nos enfants. Louange à Allah, notre mosquée Uzun Mehmet en est l’un des bons exemples à tout égard. Al-hamdu lillah.

Mes frères !

Maintenant, notre devoir est de placer nos mosquées au centre de nos vies. Il s’agit de transmettre le sens et la valeur de nos mosquées à nos générations. C’est connecter nos cœurs aux mosquées en tant que hommes, femmes, enfants, jeunes et vieux, reconstruire et faire revivre nos mosquées. Et enfin, c’est recevoir cette bonne nouvelle de notre Seigneur le Tout-Puissant : « Ne peupleront les mosquées d’Allah que ceux qui croient en Allah et au Jour dernier, accomplissent la Salat, acquittent la Zakat et ne craignent qu’Allah. Il se peut que ceux-là soient du nombre des bien-guidés. ».

Qu’Allah soit satisfait de tous nos frères et sœurs qui ont contribué à la construction de notre mosquée, du début à la fin