La mosquée Uzun Mehmet à Zonguldak a été inaugurée avec des douas

La mosquée Uzun Mehmet à Zonguldak a été inaugurée avec des douas

lundi 7 juin 2021

La mosquée Uzun Mehmet à Zonguldak dont la construction est terminée, a été inaugurée par le Président de la République Recep Tayyip Erdoğan à la suite de la prière du vendredi dirigée par le Président des Affaires Religieuses Prof. Dr. Ali Erbaş

Zonguldak Uzun Mehmet Camii dualarla açıldı

Zonguldak Uzun Mehmet Camii dualarla açıldı

Zonguldak Uzun Mehmet Camii dualarla açıldı

Zonguldak Uzun Mehmet Camii dualarla açıldı

Zonguldak Uzun Mehmet Camii dualarla açıldı

Zonguldak Uzun Mehmet Camii dualarla açıldı

Zonguldak Uzun Mehmet Camii dualarla açıldı

Zonguldak Uzun Mehmet Camii dualarla açıldı

Zonguldak Uzun Mehmet Camii dualarla açıldı

Zonguldak Uzun Mehmet Camii dualarla açıldı

Zonguldak Uzun Mehmet Camii dualarla açıldı

Zonguldak Uzun Mehmet Camii dualarla açıldı

Zonguldak Uzun Mehmet Camii dualarla açıldı

Zonguldak Uzun Mehmet Camii dualarla açıldı

Zonguldak Uzun Mehmet Camii dualarla açıldı

Zonguldak Uzun Mehmet Camii dualarla açıldı

Zonguldak Uzun Mehmet Camii dualarla açıldı

La mosquée Uzun Mehmet à Zonguldak est ouverte au culte avec la première prière du vendredi effectuée aujourd’hui.

La première prière du vendredi effectuée dans la mosquée ouverte par le Président Recep Tayyip Erdoğan est dirigée par le Président des Affaires Religieuses Prof. Dr. Ali Erbaş.

Lors de la prière du vendredi à laquelle ont participé de nombreux citoyens de Zonguldak, les fidèles se sont alignés en rangs conformément aux mesures de pandémie. Avant la prière du vendredi, les Hafiz qurra ont récité le Coran.

Le Président Recep Tayyip Erdoğan a parlé lors du programme d’ouverture organisé après la prière du vendredi et il a souhaité que l’ouverture de la mosquée soit bénéfique, puis il a remercié Hasan Gürsoy et son équipe qui ont géré la construction et la maitrise d’œuvre de la mosquée.

Erdogan a exprimé sa gratitude à ceux qui ont contribué à la construction de la mosquée, et il a parlé comme suit : « Notre Seigneur dit dans la sourate at-Tawba : « Ne peupleront les mosquées d’Allah que ceux qui croient en Allah et au Jour dernier, accomplissent la Salat, acquittent la Zakat et ne craignent qu’Allah. Il se peut que ceux-là soient du nombre des bien-guidés. » Je souhaite que les adhans qui seront récités cinq fois par jour, les prières qui seront accomplies et les invocations qui seront formulées soient acceptées par Allah. Je crois que chaque mosquée que nous construisons dans nos villes est une garde spirituelle édifiée sur les terres de notre pays pour l’avenir de notre pays et de notre nation. »

« En tant que sceau de notre époque, elle rendra notre nation fière durant des générations »

Erdoğan a rappelé les versets « Les minarets sont des baïonnettes, les dômes sont des casques, les mosquées sont nos casernes, les croyants sont des soldats. Cette armée divine attend ma religion, Allahu Akbar, Allahu Akbar. » du poète Ziya Gökalp, et il a continué comme suit :

« Nous avons fait de ces terres notre patrie en gardant les adhans perpétuels depuis nos mosquées sur lesquelles nous avons bâti notre indépendance en versant notre sang et en flottant notre drapeau dans le ciel. C’est pourquoi la réouverture de Sainte-Sophie, qui est l’héritage de la conquête, est importante et significative à cet égard. Notre mosquée Büyük Çamlıca, que nous avons construite comme un monument saluant le Bosphore du côté anatolien à Istanbul, rendra notre nation fière pendant des générations en tant que sceau de notre époque. La mosquée Millet construite dans le complexe présidentiel et la mosquée Melike Sultan ouverte au culte à Ulus, sont également des monuments qui remplissent la même mission à Ankara. La mosquée, que nous avons inaugurée à Taksim la semaine dernière, servira à notre ville comme le sceau de notre civilisation dans cette région historique. »

Le Président Erdoğan a déclaré qu’ils avaient ouvert la mosquée Uzun Mehmet avec les mêmes sentiments, et que « Cette œuvre qui est bâtie sur une superficie de 34 000 mètres carrés avec son parc et ses espaces verts construits sur une superficie d’environ 12 mille mètres carrés, a la capacité d’abriter 7 mille 500 personnes dans sa zone fermée et 6 mille personnes dans sa zone ouverte lors des prières. », a-t-il dit.

Erdoğan a indiqué que Zonguldak, élevée au rang de province à l'époque de la République, a pris une place distinguée dans le cœur de la nation en tant que ville de travail et de production, et « À cette occasion, je souhaite une fois de plus que la miséricorde d’Allah soit sur nos martyrs qui ont volontairement sacrifié leur vie pour leur patrie pendant des siècles. », a-t-il dit.

« Les croyants se rassemblent ici »

Erdoğan a souligné que la « mosquée » était le « lieu de rassemblement », et il a continué comme suit :

« Les croyants se rassemblent ici, s’unissent ici, deviennent frères ici, s’assemblent ici. Ils ne pourront pas briser cette unité. Chaque organisation terroriste utilisée par les ennemis de la Turquie, de FETO au PKK, a d’abord attaqué nos mosquées, la religion de notre nation et sa croyance. Ces malheureux qui attaquent nos institutions religieuses et les versets d’Allah chaque fois qu’ils trouvent l’occasion, ont malheureusement toujours continué ce processus. Nous voyons que certains groupes qui suivent le même chemin tentent de lancer une opération sur notre pays, encore une fois basée sur nos mosquées et la croyance de notre nation. Ceux qui ont causé la destruction, la douleur, le sang et les larmes à travers les courants pervers qu’ils ont nourris et agrandis, ont également essayé de jouer le même jeu sur la Turquie. Heureusement, notre nation, qui n’oublie jamais dans ses invocations, sa religion et son État, sa patrie et sa nation, n’a autorisé aucune de ces malices et les a tous évacué de son corps. Pour cette raison, nous devons fermement protéger nos mosquées, l'appel qui se trouve dans l'esprit de l'adhan qui y est récité, la direction que nous montre le Coran que nous lisons, et la fraternité qu’exprime nos prières. »

Erdoğan a rappelé les vers « Ces adhans dont le témoignage est le fondement de la religion / Devraient gémir au-dessus de ma patrie éternelle » de l’hymne national, et il a parlé comme suit : « Nous devrions nous embrasser les uns contre les autres en demandant le meilleur, le plus bienfaisant, le plus correct pour nous-mêmes et pour toute notre nation, sans connaître d’autre mesure que le consentement d’Allah, comme l’a fait notre Prophète. De même que nous avons déçu ceux qui convoitaient notre indépendance, c’est notre devoir de décevoir ceux qui visent de la même manière notre nourriture, notre travail, notre pain et notre paix. »

Le Président Erdoğan a fait cadeau d’un Coran à la mosquée et « L’original de ce Coran d’Ahmet Karahisari qui date du XVe - XVIe siècles, est au palais de Topkapi. C’est vraiment un Coran unique. Cette réplique est dans notre mosquée et nous la faisons un cadeau ici pour commémorer cette ouverture en tant qu’un souvenir de la Présidence de la République. », a-t-il dit.

Le Président des Affaires Religieuses

Le Président des Affaires Religieuses Prof. Dr. Ali Erbaş a prié après le discours du Président Erdoğan.

Le Président Erbaş a fait la supplication suivante dans sa prière :

« Ô mon Allah, permets à beaucoup de nos jeunes, enfants et gens d’adorer et d’apprendre la connaissance et la sagesse dans cette mosquée. Mon Allah, ne manque pas Ton adhan depuis ses minarets. Mon Allah, ne manque pas les voix du Coran depuis ses dômes. Mon Allah, protège notre nation, notre pays de toutes sortes d’accidents, de troubles ennemie. Mon Allah, fais éternel notre unité et notre solidarité. Mon Allah, ne donne pas l’occasion aux traîtres qui convoitent notre nation, notre pays, notre prière, notre drapeau. Mon Allah, brise leurs pièges ! »

Après la prière du Président des Affaires Religieuses, Erbaş, le ruban a été coupé.