Le Président des Affaires Religieuses, Erbaş : « La violence constitue un crime contre l’humanité, c’est l’impuissance »

Le Président des Affaires Religieuses, Erbaş : « La violence constitue un crime contre l’humanité, c’est l’impuissance »

lundi 29 novembre 2021

Le Président des Affaires Religieuses, Prof. Dr. Ali Erbaş, a publié un message sur ses comptes de réseaux sociaux à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, et « La violence, qui n’a pas sa place dans notre foi, constitue un crime contre l’humanité, c’est l’impuissance et la cruauté. », a-t-il dit

Diyanet İşleri Başkanı Erbaş: “Şiddet, insanlık suçudur, acizliktir”

Diyanet İşleri Başkanı Erbaş: “Şiddet, insanlık suçudur, acizliktir”

Le Président des Affaires Religieuses, Prof. Dr. Ali Erbaş, a publié un message sur ses comptes sur les réseaux sociaux à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

Le Président des Affaires Religieuses, Erbaş, a indiqué la violence n’a pas sa place dans l’Islam, et il a noté que la violence constitue un crime contre l’humanité, c’est l’impuissance et la cruauté.

Le Président Erbaş a utilisé les phrases suivantes dans son message :

« La violence, qui n’a pas sa place dans notre foi, constitue un crime contre l’humanité, c’est l’impuissance et la cruauté.

J’espère que le 25 novembre, la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, conduira la dominance de l’amour et de la connaissance des autres, de l’affection et de la compassion dans nos vies, et que les enfants, les femmes et toute l’humanité atteindront des jours paisibles loin de la violence, de la négligence et des abus. »

Le projet « Protection de la famille et la promotion de la prise de conscience sociale dans la prévention de la violence domestique »

En outre, la Présidence des Affaires Religieuses a mis en œuvre le projet « Protection de la famille et la promotion de la prise de conscience sociale dans la prévention de la violence domestique » sous la guidance du Coran et de la Sunna, à l’occasion de la « Journée internationale pour l’élimination des violences faites aux femmes ».

Des formations régionales seront organisées dans le cadre du projet organisé par la Direction générale des services religieux afin de protéger et de renforcer la famille et de mettre fin à la violence contre les femmes, les enfants et les personnes âgées.

Des formations se dérouleront dans 14 provinces

Les formations, qui ont commencé aujourd’hui, dureront 3 jours et se dérouleront premièrement dans les provinces d’Adana, Ankara, Antalya, Aydın, Bursa, Diyarbakır, Istanbul, Izmir, Kahramanmaraş, Kocaeli, Mersin, Muğla, Nevşehir et Tekirdağ.

Une équipe composée de deux personnes, d’un expert désigné chacun par la Présidence des Affaires Religieuses et par le ministère de la Famille et des Services sociaux, s'acquitteront de cette fonction. Dans le cadre des formations des panels ouverts au public se tiendront sous la modération des Muftis provinciaux. Des responsables religieux participeront également aux panels.

Une présentation sur le thème « La violence est incompatible avec la dignité humaine » sera effectuée

Le personnel affecté par la Présidence des Affaires Religieuses dans une mosquée centrale déterminée par le Mufti provincial prononcera le sermon du vendredi.

Dans le cadre du projet, des conversations dans les usines et dans les cafés auront lieu, et une présentation sur le thème « La violence est incompatible avec la dignité humaine » sera effectuée lors de ces conversations. Il est prévu que le projet soit mis en œuvre dans les autres provinces dans les processus suivants.