Message des trois mois et de Nuit de Ragaip du Président des Affaires Religieuses, Erbaş

Message des trois mois et de Nuit de Ragaip du Président des Affaires Religieuses, Erbaş

mardi 8 février 2022

Nous témoignons la joie et l’excitation de parvenir aux trois mois bénis, qui sont d’une grande valeur dans l’esprit et le cœur des croyants. Avec le Mois de Rajab qui a commencé hier et la Nuit de Ragaib, que nous parvenons aujourd’hui, nous entrerons dans un climat de miséricorde, d'abondance et de pardon. Louanges sans fin à notre Seigneur, qui nous a ressuscités spirituellement avec nos prières, nous a fait mûrir moralement avec nos bonnes actions, a renforcé notre fraternité avec nos bonnes actions et nous a ramenés à une telle saison.

Notre Seigneur Tout-Puissant a attiré l'attention sur l'importance du temps dans de nombreux versets du Noble Coran. Les croyants qui comprennent ces avertissements divins, se sont efforcés de tirer le meilleur parti de chaque instant, sachant que le temps est un capital unique qui s’épuise. Cependant, certains moments ont une valeur différente des autres en raison de l'événement dont ils sont témoins et de la signification qu'ils contiennent.  Du Reste, le Noble Coran attire l’attention sur la vertu du mois de Ramadan, l’importance de la Nuit de Qadr et qu’elle vaut mieux que mille mois. Et Notre Prophète bien-aimé (psl) a souligné la valeur de ces mois en disant : « Ô Allah ! Bénis pour nous les mois de Rajab et de Cha'bân et fais-nous vivre le mois de Ramadan ! ». Les trois mois que nous réalisons avec cette compréhension et cette prise de conscience sont une excellente occasion pour nous de réfléchir à notre objectif de création, de nous souvenir de notre responsabilité en tant que servitude et de nous tourner vers la miséricorde sans fin de notre Seigneur en faisant un récit complet de nos vies.

Les trois mois sont avant tout une saison de purification et de renouvellement. Par conséquent, en ces jours pleins de miséricorde, de bénédictions et de pardon, nous devrions nous efforcer de revoir notre comportement en contemplant notre responsabilité de foi et de servitude. Nous devons nous tourner vers notre Seigneur avec notre repentance, notre pardon et nos prières, rivaliser de bien et coopérer dans le bien. 

Je regrette de dire que les gens d'aujourd'hui sont fatigués physiquement et mentalement dans le tourbillon du désespoir et du pessimisme et au milieu des dépressions spirituelles. Ils sont devenus le prisonnier d'un style de vie égoïste dans lequel la vitesse, le plaisir et l'individualité sont populaires. Dans un monde entouré d'une telle dérive, ce qui nous incombe est de nous faire face à nous-mêmes, de construire une vie dans le sens de notre foi en rendant compte de notre passé.

Notre plus grand guide pour laisser un monde meilleur aux générations futures qui vont restaurer les valeurs perdues sera les vérités universelles de l'Islam.

Avec ces sentiments et ces pensées, je félicite la nuit Ragaib de notre nation bien-aimée, de nos citoyens et compatriotes vivant à l'étranger et de l'ensemble du monde islamique. J'espère que les jours et les nuits bénis que nous percevons conduiront à l'unité des musulmans, en particulier à notre nation bien-aimée, et à la paix, la tranquillité et le salut de l'humanité. Que notre Seigneur Tout-Puissant nous protège, nous, le monde de l'Islam et toute l'humanité de toutes sortes de mal, pour le bien des prières, du culte et des bonnes actions à accomplir en ces jours et nuits bénis.

 

Prof. Dr. Ali Erbaş

Président des Affaires Religieuses