« Le culte du Sacrifice est un symbole de tawhid, de taqwa et d’obéissance »

« Le culte du Sacrifice est un symbole de tawhid, de taqwa et d’obéissance »

mardi 7 juin 2022

S'exprimant lors du « 2e Symposium international sur la culture et la civilisation islamique », le Président des Affaires Religieuses, Prof. Dr. Ali Erbaş a déclaré : « Le culte du Sacrifice est un symbole de tawhid, de taqwa et d’obéissance »

“Kurban ibadeti tevhit, takva ve teslimiyetin sembolüdür”

“Kurban ibadeti tevhit, takva ve teslimiyetin sembolüdür”

“Kurban ibadeti tevhit, takva ve teslimiyetin sembolüdür”

“Kurban ibadeti tevhit, takva ve teslimiyetin sembolüdür”

“Kurban ibadeti tevhit, takva ve teslimiyetin sembolüdür”

“Kurban ibadeti tevhit, takva ve teslimiyetin sembolüdür”

“Kurban ibadeti tevhit, takva ve teslimiyetin sembolüdür”

“Kurban ibadeti tevhit, takva ve teslimiyetin sembolüdür”

“Kurban ibadeti tevhit, takva ve teslimiyetin sembolüdür”

“Kurban ibadeti tevhit, takva ve teslimiyetin sembolüdür”

“Kurban ibadeti tevhit, takva ve teslimiyetin sembolüdür”

“Kurban ibadeti tevhit, takva ve teslimiyetin sembolüdür”

“Kurban ibadeti tevhit, takva ve teslimiyetin sembolüdür”

“Kurban ibadeti tevhit, takva ve teslimiyetin sembolüdür”

“Kurban ibadeti tevhit, takva ve teslimiyetin sembolüdür”

“Kurban ibadeti tevhit, takva ve teslimiyetin sembolüdür”

“Kurban ibadeti tevhit, takva ve teslimiyetin sembolüdür”

Le Président des Affaires Religieuses, Prof. Dr. Ali Erbaş a participé au 2e Symposium international sur la culture et la civilisation islamique, organisé sous le titre de « Sacrifice » par la Fondation des droits et libertés de l’homme et de l’aide humanitaire (IHH), l’Université de Kocaeli et la Municipalité de Grande Ville de Kocaeli.

S'exprimant lors de l'ouverture du programme organisé au Centre international des congrès de Kocaeli, le Président Erbaş a déclaré qu'il n'y avait pas eu d'oppression au cours des siècles où les principes de l'islam étaient appliqués et où l'islam était dominant et déclaré : « Parce que l'islam est un système qui prévient l'oppression et se tient aux côtés des opprimés, qu'ils soient musulmans ou non musulmans. L'islam est le nom de la religion qui a été envoyé à tous les prophètes depuis l'époque du prophète Adam. »

Le Président Erbaş, soulignant que le culte du sacrifice a été apporté à tous les prophètes depuis l'époque du prophète Adam, a déclaré : « Comme vous le savez, dans l'histoire des deux fils de Prophète Adam, le Coran décrit la dimension tawhid et taqwa du sacrifice. Dans l'histoire du prophète Ibrahim et du prophète Ismail, la dimension d'obéissance du sacrifice est racontée. Il y a une grande sagesse derrière chacun d'eux. Par conséquent, le culte du sacrifice est un symbole de tawhid, de taqwa et d’obéissance. »

Déclarant que trois dimensions doivent être considérées dans le cadre général pour comprendre le culte du sacrifice, le Président Erbaş a poursuivi ses propos comme suit :

« Le premier, en termes de sa dimension individuelle, le culte du sacrifice est un signe de conscience de la foi, d'obtention de l'amour et de l'approbation d'Allah, et d'obtention de Sa miséricorde et de Son pardon. Avec le culte du sacrifice, le croyant reconnaît que le véritable propriétaire de la propriété est Allah, Le remercie et perçoit la réalité de l'existence.

Il y a une deuxième dimension très importante. C'est la dimension sociale. Renforcer la paix sociale et la confiance par la coopération et le partage. La solidarité renforce les sentiments d'amour et de respect entre les différents segments de la société.

La troisième est la dimension universelle. Le culte du sacrifice est un puissant motif d'unité qui unit ceux qui croient au tawhid avec les mêmes sentiments et comportements. »

« TDV apporte la générosité de cette nation »

Le Président Erbaş, soulignant que grâce aux fondations, 150 pays peuvent être atteints avec un seul sacrifice, a déclaré : « La Fondation religieuse turque apporte la générosité de cette nation, enlève la grandeur de cet État, montre à quel point cette nation est pleine d'amour et d'affection et la promeut. »

Rappelant le hadith du Prophète (psl) « Les musulmans sont comme un seul corps », il a dit : « Tout comme tous les organes sont perturbés lorsqu'il y a des douleurs dans une partie du corps, un problème qui arrive à un musulman où qu'il se trouve dans le monde devrait déranger son frère musulman. »

Le président Erbaş, à la fin de son discours, a souhaité que le programme soit bénéfique et a remercié les acteurs qui ont organisé le symposium.

En plus de Prof. Dr. Ali Erbaş, le Président des Affaires Religieuses, Seddar Yavuz, le Préfet de Kocaeli, Tahir Büyükakın, le Maire de Municipalité de Grande Ville de Kocaeli, Prof. Dr. Sadettin Hülagü, Recteur de l’Université de Kocaeli, Prof. Dr. Abdurrahman Haçkalı, le Président du Haut Conseil des Affaires Religieuses de la Présidence des Affaires Religieuses, Sinan Cihan, le Mufti provincial de Kocaeli, de nombreux académiciens et étudiants ont participé au programme.