La 41e Réunion de Consultation Provinciale des Muftis s'est terminée par la déclaration finale

La 41e Réunion de Consultation Provinciale des Muftis s'est terminée par la déclaration finale

jeudi 9 juin 2022

La 41e Réunion de Consultation Provinciale des Muftis qui s'est tenue à Istanbul, s’est terminée par la déclaration finale, après la session d'évaluation présidée par le Président des Affaires Religieuses, Prof. Dr Ali Erbaş

41. İl Müftüleri İstişare Toplantısı sonuç bildirgesiyle sona erdi

41. İl Müftüleri İstişare Toplantısı sonuç bildirgesiyle sona erdi

41. İl Müftüleri İstişare Toplantısı sonuç bildirgesiyle sona erdi

41. İl Müftüleri İstişare Toplantısı sonuç bildirgesiyle sona erdi

41. İl Müftüleri İstişare Toplantısı sonuç bildirgesiyle sona erdi

41. İl Müftüleri İstişare Toplantısı sonuç bildirgesiyle sona erdi

41. İl Müftüleri İstişare Toplantısı sonuç bildirgesiyle sona erdi

41. İl Müftüleri İstişare Toplantısı sonuç bildirgesiyle sona erdi

41. İl Müftüleri İstişare Toplantısı sonuç bildirgesiyle sona erdi

41. İl Müftüleri İstişare Toplantısı sonuç bildirgesiyle sona erdi

41. İl Müftüleri İstişare Toplantısı sonuç bildirgesiyle sona erdi

41. İl Müftüleri İstişare Toplantısı sonuç bildirgesiyle sona erdi

41. İl Müftüleri İstişare Toplantısı sonuç bildirgesiyle sona erdi

41. İl Müftüleri İstişare Toplantısı sonuç bildirgesiyle sona erdi

41. İl Müftüleri İstişare Toplantısı sonuç bildirgesiyle sona erdi

La 41e Réunion de Consultation Provinciale des Muftis qui s'est tenue à Istanbul, s’est terminée par la déclaration finale, après la session d'évaluation présidée par le Président des Affaires Religieuses, Prof. Dr Ali Erbaş.

Lors de la réunion qui s'est tenue à l'Université d'Istanbul 29 Mayıs sur l'ordre du jour « Efficacité et productivité des services religieux dans l'orientation de la vie religieuse », les services rendus par la Présidence ont été discutés pendant 3 jours par les cadres supérieurs de la Présidence et 81 muftis provinciaux. Les évaluations faites en sessions se sont terminées par la déclaration finale.

Le président des affaires religieuses, Erbaş, a souhaité que les décisions prises soient bénéfiques et a partagé avec le public la « déclaration finale de la 41e réunion de consultation provinciale des muftis ».

Le texte intégral de la déclaration finale en 13 points est le suivant ;

La 41e réunion de consultation provinciale des muftis, organisée par notre présidence des affaires religieuses pour évaluer les services offerts à notre nation, renforcer la communication entre nos membres de l'organisation, partager les connaissances et les expériences, assurer l'unité des principes et des méthodes et négocier nouveaux développements et plans, s'est tenue à Istanbul du 6 au 8 juin 2022. Au cours de la réunion, des discussions ont eu lieu autour du titre « Efficacité et productivité des services religieux dans l'orientation de la vie religieuse ».

À la suite de la 41e réunion de consultation des muftis provinciaux, il est jugé avantageux de partager les questions suivantes avec le public :

1. L'une des capacités de base qui distingue l'homme dans le domaine de l'existence est sa capacité à avoir des connaissances et à les utiliser. Cependant, ce qui rend la connaissance précieuse, c'est qu'elle est produite, enseignée et traitée sur la base de la morale et de la loi. Aujourd'hui, les problèmes que les gens éprouvent avec eux-mêmes et leur environnement rendent plus évidente l'importance de l'éthique de l'information et de l'éducation, et les responsabilités des établissements d'enseignement et des personnes éduquées augmentent de jour en jour. Pour cette raison, il est nécessaire que nos établissements d'enseignement prennent plus d'initiatives et développent un curriculum compatible avec les réalités de la vie et les pratiques de la société au point de répondre aux besoins actuels et de résoudre les problèmes de l'époque.

2. Aujourd'hui, les développements de l'information et des technologies de l'information qui conduisent à la redéfinition des paradigmes liés à l'humain, à la vie et à l'environnement, d'une part facilitent l'accès à l'information, d'autre part, créent un environnement chaotique en termes d'exactitude, d'utilisation et sécurité des informations. Cette nouvelle situation, qui modifie les formes traditionnelles de communication et d'interaction, accélère la transformation culturelle et l'interaction interculturelle, et ouvre la voie à une intense confusion de l'information et à une érosion des valeurs dans tous les domaines. Prendre conscience de cette réalité, qui demande plus que jamais d'attention, est aujourd'hui une nécessité non négligeable pour chacun. Il est important que toutes les personnes et institutions offrant des services publics, particulièrement nos établissements d'enseignement, agissent rapidement et de manière planifiée afin de ne pas être en retard sur le temps.

3. Au cours des deux derniers siècles, lorsque l'efficacité de la civilisation islamique à l'échelle mondiale s'est affaiblie, le monde a été témoin de changements importants et rapides en termes d'aspects politiques, économiques, militaires et sociaux. Les sociétés islamiques sont les plus touchées par ce processus, dans lequel même des valeurs indispensables telles que la justice et la compassion perdent leur sens. Il ne sera pas possible pour le monde, en particulier les géographies islamiques, de surmonter les dépressions et les crises qu'il connaît, à moins que la réalité de notre époque, où les intérêts et les perceptions changent de jour en jour, ne soit bien lue, le processus de changement social causé par les développements technologiques n'est pas correctement évalué, et des liens sains s'établissent entre nos racines religieuses et culturelles et aujourd'hui. La Présidence des Affaires Religieuses et la Fondation Religieuse Turque continuent de travailler avec tous leurs moyens et surtout de contribuer aux activités éducatives afin de former des générations équipées dans tous les aspects qui prendront la responsabilité de surmonter les crises susmentionnées, tant dans notre pays que dans les géographies où vivent nos parents et nos coreligionnaires.

4. Aujourd'hui, on tend vers les canaux numériques en s'éloignant des outils et méthodes traditionnels de production, d'utilisation et de partage de l'information.  Par conséquent, il est d'une grande importance de faire un compte rendu complet sur la forme, la méthode et la qualité de la communication et de l'interaction avec le monde de la connaissance et de la science.  Consciente que la possibilité de rapprocher l'humanité des principes vivifiants de l'islam passe par la connaissance et l'éducation, la Présidence des affaires religieuses actualise ses relations avec ce domaine sans ignorer les possibilités et les risques du monde numérique, qui est au centre de la vie d'aujourd'hui et dans laquelle nous sommes toujours entremêlés. Notre Présidence poursuit ses efforts pour rapprocher l'humanité d'un savoir religieux authentique à travers tous les instruments de communication et d'interaction de notre époque, en particulier la diffusion numérique et les publications imprimées, visuelles et audio.

5. Les ressources humaines qualifiées, qui sont les déterminants les plus efficaces du niveau de développement des sociétés, ne peuvent être obtenues que par une éducation et une formation complètes basées sur une méthodologie solide et une information correcte dans l'unité de la croyance, de la valeur et de la morale. Sur la base de ce fait, l'Université d'Istanbul 29 Mayıs, qui a été créée par la Fondation religieuse turque à Istanbul en 2010, est devenue un centre scientifique important avec ses activités d'enseignement, de réflexion et de recherche à la lumière de nos valeurs civilisationnelles. Notre université, avec son corps professoral solide, vise à former des personnes attachées aux valeurs humaines, morales et scientifiques, sensibles aux problèmes fondamentaux de notre pays et de l'humanité, et ayant un sens élevé des responsabilités produit des connaissances et de la valeur pour notre nation et l'humanité, en tant qu'institution internationalement compétente dans tous les domaines d'activité. À une époque où le monde connaît d'énormes changements et où de grands traumatismes sont vécus dans la géographie islamique, notre université donne de l'espoir par la qualité de l'enseignement et ses réalisations.

6. Réunir l'héritage scientifique, historique et culturel de la civilisation islamique, qui a éclairé le chemin et l'horizon de l'humanité pendant des siècles, avec les peuples d'aujourd'hui est d'une importance vitale pour l'avenir de la terre. Le Centre d'études islamiques, qui a été créé il y a près de 40 ans afin de présenter la croyance, la pensée, l'histoire, la culture, l'art et la littérature islamiques avec nos propres moyens et connaissances scientifiques, est un succès international des services religieux dans notre pays. L'ISAM, avec sa riche unité de bibliothèque, d'archives et de documentation, et son expérience encyclopédique unique, offre un environnement de recherche exceptionnel à des milliers de chercheurs, étudiants et universitaires de tout le pays et du monde. L'objectif principal de l'ISAM est de veiller à ce que notre culture, notre histoire et notre civilisation soient apprises de manière correcte et scientifique et de contribuer aux études islamiques dans la géographie de notre Oumma, qui s'étend de l'Asie centrale aux Balkans, du Caucase à l'Afrique du Nord.

7. Récemment, les approches et attitudes racistes envers l'islam et les musulmans, en particulier en Inde, sont préoccupantes. Les approches hostiles à l'islam, la religion de la miséricorde, et aux musulmans qui acceptent la défense de la justice, de la miséricorde et de la liberté pour tous comme une exigence de leur foi, ne sont jamais acceptables. En fait, les événements odieux qui ont eu lieu, des attaques contre les lieux de culte à l'interdiction du foulard, sont le résultat de politiques discriminatoires et prohibitives appliquées aux musulmans indiens. Nous invitons les autorités indiennes à reconsidérer leurs politiques face à l'islamophobie croissante dans le pays et à adopter une position qui garantira leur liberté religieuse aux musulmans.

8. La Présidence des Affaires Religieuses mène de nombreuses activités de formation continue pour améliorer la formation professionnelle de son personnel. Parce que, dans la diversité des services de notre Présidence, chaque domaine requiert des connaissances, des compétences et une formation unique. L'Académie Religieuse a été créée afin de renforcer et de compléter lesdites activités de formation, qui ont été menées jusqu'à présent au sein des centres de formation. Ainsi, notre Présidence a eu l'opportunité d'effectuer une formation initiale pour son personnel. Parallèlement à l'enseignement préprofessionnel, la formation continue se poursuivra avec l'académie, afin d'assurer la spécialisation du personnel qui assure les services religieux et l'éducation religieuse non formelle, et des programmes de certificat seront organisés pour notre personnel qui est en contact avec différents segments de la société et qui assurent des services religieux dans le domaine de l'accompagnement spirituel. L'efficacité et la productivité des services offerts par notre Présidence augmenteront avec les installations de l'académie.

9. L'islam vise à transmettre des valeurs centrées sur la foi, le culte, la connaissance et les bonnes mœurs dans tous les domaines de la vie sur une base individuelle et sociale. Dans ce contexte, nos cours de Coran sont nos institutions d'éducation non formelle les plus importantes en termes d'apprentissage de connaissances religieuses de base pour nos citoyens. Aujourd'hui, on voit clairement que les personnes qui sont privées d'une éducation religieuse saine peuvent être confrontées à de nombreux problèmes individuels et sociaux, en particulier des abus religieux. Par conséquent, nos cours, qui offrent des services d'éducation religieuse aux personnes de tous âges et de tous niveaux avec des programmes de cours sur le Coran axés sur les besoins, devraient être considérés comme une excellente occasion de sensibiliser nos citoyens. Notre Présidence des Affaires Religieuses continue de servir avec une grande sensibilité pour s'assurer que les services de cours du Coran se déroulent de la meilleure façon avec tout son personnel concerné, en particulier nos muftis.

10. Nos cours de Coran pour les groupes d'âge de 4 à 6 ans ont une fonction efficace pour aider nos enfants à assimiler les vertus morales telles que l'amour, le respect, l'honnêteté, le partage et les valeurs humaines telles que la patrie, la nation, le drapeau et le sens des responsabilités. Dans ces cours, des instructeurs qui ont une formation préscolaire ainsi qu'une formation de premier cycle sont affectés, et des activités qui soutiennent le développement physique, émotionnel et cognitif des enfants sont réalisées. La grande faveur accordée par notre nation à nos cours de Coran pour les groupes d'âge de 4 à 6 ans est agréable. Afin de répondre aux demandes de nos citoyens à cet égard, il est d'une grande importance de fournir les installations physiques et le soutien en personnel nécessaires.

11. À partir du 27 juin, nos programmes de cours d'été commenceront dans nos mosquées et nos cours de Coran. Grâce à nos cours d'été sur le Coran, nos enfants auront non seulement une période de vacances paisible, mais auront l’opportunité d’apprendre l'amour du Prophète, les connaissances religieuses de base et les valeurs morales avec les méthodes les plus correctes en nourrissant leurs esprits purs avec le Coran, source de guidance. Ils rencontreront des valeurs morales telles que l'amour, le respect, la gentillesse et la bonté ; leurs cœurs seront remplis des sentiments d'unité, de solidarité, de fraternité, de coopération, de solidarité et de partage. Nos programmes de cours d'été et nos supports pédagogiques ont été préparés avec une approche centrée sur la motivation, en tenant compte de toutes les caractéristiques des capacités, des connaissances, des attentes, des intérêts et de l'âge de nos enfants. Notre Présidence, avec tous ses bureaux mufti et ses fonctionnaires, prépare toutes sortes de préparatifs pour que nos enfants passent une belle période de vacances.

12. Le culte du sacrifice, qui est un signe de taqwa, de sincérité et de soumission, est une manifestation du désir des croyants de se rapprocher d'Allah et de se sacrifier sur le chemin de la vérité.  Le sacrifice, qui se poursuit depuis le prophète Adam, n'est pas seulement un moyen d'atteindre la miséricorde divine et d'obtenir le consentement de Notre-Seigneur, mais aussi un culte à dimension sociale.  Ce culte, qui contient de nombreuses sagesses pour l'individu et la société, assure la consolidation de la conscience de fraternité entre les croyants et le développement de la conscience du partage, de la coopération et de la solidarité entre les personnes. À cet égard, le sacrifice est un partage pour Allah. Partager, c'est se rapprocher. Notre Présidence des Affaires Religieuses, qui est chargée « d'éclairer la société sur la religion » et « d'accomplir les travaux liés aux principes du culte » par la loi, guide scientifiquement et de facto notre nation concernant le culte du sacrifice, qui est un commandement d'Allah, comme dans toutes les autres affaires.

13. Partant de la conviction que « le bien changera le monde », la Fondation Religieuse Turque organise depuis 1993 une organisation de « sacrifice par voie de délégation », sans interruption et avec une grande sensibilité.  Notre fondation surveille avec minutie et transparence toutes les étapes de l'organisation, de la réception des dons à l'abattage et à la répartition des victimes. Les abattages sacrificiels sont faits en lisant les noms des mandants un par un, et conformément aux principes de notre religion, sous la supervision de nos professeurs travaillant dans notre Présidence des Affaires Religieuses et des bénévoles de notre fondation. Des sacrifices abattus sont livrés à nos frères opprimés et nécessiteux dans 80 pays et 345 régions de l'Afrique à l'Asie centrale, des Balkans au Caucase, de l'Extrême-Orient à l'Amérique latine, principalement dans 81 provinces et 922 districts de notre pays. L'intérêt de notre nation au service du sacrifice par procuration est satisfaisant.

Annoncé respectueusement à l'opinion publique.