« Les scientifiques seront les pionniers de la revivification de la géographie islamique »

« Les scientifiques seront les pionniers de la revivification de la géographie islamique »

lundi 15 août 2022

S'exprimant lors du Symposium International de la Solidarité Islamique, le Président des Affaires Religieuses Prof. Dr. Ali Erbaş a déclaré que les scientifiques seront les pionniers de la revivification de la géographie islamique

“İslam coğrafyasının yeniden toparlanmasına ilim insanları öncülük edecek”

“İslam coğrafyasının yeniden toparlanmasına ilim insanları öncülük edecek”

“İslam coğrafyasının yeniden toparlanmasına ilim insanları öncülük edecek”

“İslam coğrafyasının yeniden toparlanmasına ilim insanları öncülük edecek”

“İslam coğrafyasının yeniden toparlanmasına ilim insanları öncülük edecek”

“İslam coğrafyasının yeniden toparlanmasına ilim insanları öncülük edecek”

“İslam coğrafyasının yeniden toparlanmasına ilim insanları öncülük edecek”

“İslam coğrafyasının yeniden toparlanmasına ilim insanları öncülük edecek”

“İslam coğrafyasının yeniden toparlanmasına ilim insanları öncülük edecek”

“İslam coğrafyasının yeniden toparlanmasına ilim insanları öncülük edecek”

“İslam coğrafyasının yeniden toparlanmasına ilim insanları öncülük edecek”

“İslam coğrafyasının yeniden toparlanmasına ilim insanları öncülük edecek”

“İslam coğrafyasının yeniden toparlanmasına ilim insanları öncülük edecek”

“İslam coğrafyasının yeniden toparlanmasına ilim insanları öncülük edecek”

“İslam coğrafyasının yeniden toparlanmasına ilim insanları öncülük edecek”

“İslam coğrafyasının yeniden toparlanmasına ilim insanları öncülük edecek”

“İslam coğrafyasının yeniden toparlanmasına ilim insanları öncülük edecek”

“İslam coğrafyasının yeniden toparlanmasına ilim insanları öncülük edecek”

“İslam coğrafyasının yeniden toparlanmasına ilim insanları öncülük edecek”

“İslam coğrafyasının yeniden toparlanmasına ilim insanları öncülük edecek”

“İslam coğrafyasının yeniden toparlanmasına ilim insanları öncülük edecek”

“İslam coğrafyasının yeniden toparlanmasına ilim insanları öncülük edecek”

“İslam coğrafyasının yeniden toparlanmasına ilim insanları öncülük edecek”

“İslam coğrafyasının yeniden toparlanmasına ilim insanları öncülük edecek”

“İslam coğrafyasının yeniden toparlanmasına ilim insanları öncülük edecek”

“İslam coğrafyasının yeniden toparlanmasına ilim insanları öncülük edecek”

“İslam coğrafyasının yeniden toparlanmasına ilim insanları öncülük edecek”

Le Président des Affaires Religieuses, Prof. Dr. Ali Erbaş, a participé au "Symposium international de la solidarité islamique" qui s'est tenu à Konya sous les auspices de la présidence de la République de Turquie.

Le Président des Affaires Religieuses, Erbaş, qui a prononcé le discours d'ouverture du symposium, a déclaré : « Qu'Allah soit satisfait de tous ceux qui mettent leurs soins et leurs efforts pour réaliser l'idéal d'un peuple vertueux, d'une société vertueuse et d'un monde juste que l'Islam vise. »

Disant : « Il y a 14 siècles, les musulmans ont ouvert un nouvel horizon sous la direction de la révélation et de la personnalité exemplaire du Prophète (psl) devant l’humanité qui pataugent dans les ténèbres de l’ignorance », le Président Erbaş a déclaré : « En réunissant savoir et sagesse, art et moralité, éthique et esthétique, physique et métaphysique, ils ont présenté une vision holistique et englobante de la vie. Ainsi, en construisant une civilisation fière de l'humanité, ils ont formé la représentation et la puissance de fourniture de la connaissance, de la justice, de la miséricorde, de la confiance et des bonnes mœurs sur terre à travers l'histoire. »

Mentionnant que les musulmans ont créé des œuvres qui ont guidé l'humanité dans la science, l'art, la politique, l'architecture et tous les domaines de la vie jusqu'aux trois derniers siècles, le Président Erbaş a déclaré : « Cependant, surtout au cours des trois derniers siècles, les musulmans ont eu de sérieuses faiblesses dans la protection de ce grand héritage et dans sa poursuite. En conséquence, les sociétés musulmanes ont été exposées à de nombreuses interventions internes et externes en termes d'aspects sociaux, politiques, économiques, culturels et similaires. »

« Les bébés palestiniens rencontrent la mort avant de voir la lumière du jour »

Évoquant les problèmes auxquels sont confrontés les musulmans aujourd'hui, le président Erbaş a déclaré :

« De l'Asie centrale aux Balkans, de l'Afrique au Caucase, l'état de la géographie islamique est en ruine. Voilà Arakan, Turkestan oriental, Yémen, Libye, Somalie, Syrie. Voyez notre première qibla, Jérusalem. La Palestine, qui a été notre plaie saignante pendant des années, est toujours exposée aux attaques injustes, illégales et impitoyables de l'occupant israélien ces jours-ci. La mentalité de l'occupant, avec le courage qu'elle a tiré du silence du monde et de l'apparence dispersée des musulmans, a recommencé encore une fois à cibler les enfants et les innocents de Gaza.  Cette mentalité, dépourvue de loi et de morale, continue de perpétrer ses atrocités dans le cadre de la soi-disant « politique de sécurité » devant le monde entier. Les bébés palestiniens rencontrent la mort avant de voir la lumière du jour. Le cri des mères en larmes fait trembler les cieux. Des appels à l'aide montent non seulement de Palestine, mais de toute la géographie de notre Oumma.

Aujourd'hui, il n'y a pas d'autre issue que de développer et de renforcer une conscience fraternelle qui éteindra les larmes des orphelins, arrêtera le sang des innocents et transformera à nouveau notre géographie d’Oumma en un foyer de paix. »

« Notre plus grande opportunité pour résoudre nos problèmes est le Coran et la Sunna »

Déclarant que l'image négative de la Oumma islamique aujourd'hui ne devrait pas conduire les musulmans au désespoir, le Président Erbaş a exprimé : « Nous avons la conviction, la sagesse et les connaissances nécessaires pour résoudre tous nos problèmes. Le Coran et la Sunna sont notre plus grande opportunité de résoudre nos problèmes et ceux de toute l'humanité. Nous ne pouvons pas faire cela parce que nous ne pouvons pas bénéficier suffisamment du Coran et de la Sunna. Comme par le passé, notre principale responsabilité aujourd'hui est de comprendre correctement le Coran et la Sunna, et de transmettre ses messages et ses principes à notre époque. »

Disant : « Aujourd'hui, il est entre nos mains de faire revivre notre idéal profondément enraciné de fraternité en regardant la vie et les événements d'un point de vue de la conscience et de la morale islamiques. » le président Erbaş a déclaré : « En tant que musulmans, nous devrions faire plus d'efforts pour résoudre nos problèmes par nos propres moyens ; nous avons besoin de nous rassembler davantage pour apercevoir nous-mêmes, notre unité et nos valeurs communes. En unissant nos sentiments, nos pensées et nos actions, nous devons chercher des moyens d'éliminer les raisons qui ont transformé cette géographie, qui a été une terre de tranquillité pendant des siècles, en une terre de douleur et de larmes. »

Le Président Erbaş soulignant que les musulmans ont plus qu'assez de connaissances, de compétences, d'équipements et d'opportunités pour sauver la géographie islamique de la spirale de l'ignorance, de la terreur, de la discorde et de la pauvreté, a expliqué : « Ce dont nous avons besoin, c'est de partir avec persévérance, foi, enthousiasme et détermination. Par conséquent, sans plus perdre de temps, nous devons agir au plus vite et nous efforcer de raviver et de renforcer la conscience d'unité, de solidarité et de fraternité en créant des opportunités dans tous les domaines, de la science à l'art, de la technologie à l'économie, de la politique au sport, de l'éducation à la culture. »

« Le plus grand obstacle à la fraternité musulmane est l'approche égocentrique »

Exprimant que le plus grand obstacle face à la fraternité des musulmans est une approche égocentrique, le Président Erbaş a déclaré : « Le monopole de la vérité, qui accepte ses interprétations et ses pratiques comme vérité absolue, en particulier dans le domaine religieux, et qui accepte celles autres que lui comme absolument fausses, entraîne les gens dans la bigoterie, le fanatisme et l'ignorance. De telles approches marginalisant, exclusives et condescendantes causent inévitablement des problèmes de communication entre les musulmans et engendrent des divisions, des querelles et des conflits. Cependant, notre conviction conseille une approche englobante, unificatrice et intégratrice contre de telles compréhensions destructrices, fragmentant et marginalisant. Elle encourage l'altruisme au lieu de l'égoïsme, la générosité au lieu de l'avarice, l'unité au lieu de la discorde, la solidarité au lieu du conflit. »

« Nous devons développer des styles originaux en accord avec l'islam »

Le Président Erbaş a déclaré que les scientifiques seront les pionniers de la revivification de la géographie islamique avec la conscience de la fraternité et de la solidarité, et a déclaré :

« Je crois que de telles organisations, qui seront mises en œuvre avec la bonne méthode conformément aux messages universels de l'islam et aux principes de bonne morale, rendront les opportunités et le potentiel de solidarité des musulmans plus forts et plus visibles. L'une des réalisations les plus sages et les plus bénéfiques de la solidarité islamique est de développer des styles uniques adaptés à l'islam dans tous les domaines en éliminant les comportements non islamiques et contraires, en tenant compte des principes de l'islam. Lorsque ce potentiel est utilisé correctement, le monde islamique aura la possibilité d'utiliser plus efficacement ses avantages tels que la richesse naturelle, l'emplacement stratégique, la population jeune et dynamique et deviendra la puissance la plus importante du monde à tous égards. C'est à ce moment-là qu'il déterminera lui-même les règles du jeu et qu'il n'aura pas à jouer selon les règles établies par les autres. »

Déclarant que pour que les musulmans se réunissent à nouveau, le terrain intellectuel doit être préparé pour la coopération et le travail conjoint sur des questions telles que l'éducation, la famille, la jeunesse, l'environnement, l'alimentation, l'économie, la technologie, les sports et dans tous les domaines qui concernent les personnes, le Président Erbaş a déclaré : « Des projets complets et approfondis doivent être développés ensemble. Je crois que de telles organisations, qui seront mises en œuvre avec la bonne méthode conformément aux messages universels de l'islam et aux principes de bonne morale, rendront les opportunités et le potentiel de solidarité des musulmans plus forts et plus visibles. Lorsque ce potentiel est utilisé correctement, le monde islamique aura la possibilité d'utiliser plus efficacement ses avantages tels que la richesse naturelle, l'emplacement stratégique, la population jeune et dynamique et deviendra la puissance la plus importante du monde à tous égards. »